Bangkok Paris
Sawadee kap Farangset Bonne fête a tous 2015 MIKEE VOUS SOUHAITES LE MEILLEURS ,passez de bonne vacance en Thailande Une Boulangerie française a chaloklum mikee bakery kohpan gan salut a tous carin soso david mr Toui FULLMOON PARTY LE 6/25/31 decembre.
i

Conjoncture Economique

 

Thaïlande flag

Thaïlande

Imprimez la page Cliquez ici pour imprimer la page

Capitale : Bangkok

Heure locale :
Il est 09:11 PM à Bangkok

Taux de change au 20/04/2010 :
1 THB = 0.0309 USD, 1 USD = 32.3896 THB
1 THB = 0.0229 EUR, 1 EUR = 43.5872 THB

Prévision de croissance du PIB : 1,0% en 2010

Stocks d'IDE : 85 749 millions USD en 2007

Risque pays : See the country risk analysis de Thaïlande provided by Ducroire.

Liberté économique :
Note : 63/100
Classement : Modérément libre
Rang mondial : 67 sur 179
Rang régional : 10 sur 42

Carte de la Liberté Economique dans le monde
Source : Indice de liberté économique 2008, Heritage Foundation

 

Carte de Thaïlandeagrandir la carte

 

                                                                           Conjoncture économique

La Thaïlande est la seconde plus grande économie (après l'Indonésie) et la 4ème nation la plus riche de l'Asie du Sud-Est selon le PIB par habitant, après Singapour, Bruneï et la Malaisie. Elle sert d'économie d'ancrage pour ses pays voisins en voie de développement comme le Laos, la Birmanie et le Cambodge.

Suite à la crise financière internationale, la Thaïlande a enregistré en 2009 la première véritable contraction durable de son économie en près de dix ans en terme de croissance du PIB. La consommation intérieure a légérement baissé. L'investissement privé a diminué alors que les investisseurs attendent une clarification de la politique intérieure. Plusieurs secteurs industriels ont toutefois commencé à se redresser, mais les prix des produits agricoles et le secteur du tourisme sont encore en baisse.

L'économie thaïlandaise a donc poursuivi en 2009 la récession commencée fin 2008, une reprise devant avoir lieu courant 2010 en raison de l'investissement public, élément vital pour la croissance au cours des prochaines années. L'inflation a fortement baissé depuis quelques mois, en raison de la réduction des prix de l'énergie. En ce qui concerne la performance des banques thaïlandaises, le FMI pronostique une forte capitalisation, tandis que le montant des créances douteuses a continué à diminuer depuis leur pic au cours de la crise financière asiatique qui a frappé la Thaïlande en 1997. Le pays a récemment engagé un programme de relance intitulé "La Thaïlande : Investir pour se renforcer". Ce programme qui s'étalera jusqu'à 2012, doté d'un budget d'environ 30 milliards d'euros, devrait permettre la création d'1,5 millions d'emplois et de relancer la consommation privée. La Thaïlande pourra également profiter de sa situation géographique, entre la Chine et l'Inde, dont les marchés devraient stimuler l'économie mondiale à l'avenir. Cependant, l'instabilité politique qui règne dans le pays représente une source d'inquiétudes pour la mise en place des programmes de relance prévus.


Principaux secteurs d'activité

L'économie thaïlandaise est fortement basée sur l'agriculture qui contribue à environ 10% du PIB et emploie près de 40% de la population active. Le pays est l'un des principaux producteurs et exportateurs de riz, les autres récoltes étant le caoutchouc, le sucre, le maïs, le jute, le coton et le tabac. La pêche est une activité importante, la Thaïlande étant un exportateur important de crevettes d'élevage. Cependant, la contribution relative de l'agriculture au PIB a décliné ces dernières années, alors que les exportations de marchandises et de services ont augmenté.

Le secteur manufacturier représente un peu moins de la moitié du PIB et est bien diversifié. Les principales industries de la Thaïlandaise sont les industries électroniques, sidérurgiques et automobiles. La Thaïlande est un centre d'assemblage de marques internationales de voitures. Les appareils et composants électriques, les ordinateurs, la production de ciment, de meubles et de produits en plastique sont aussi des secteurs importants. Le secteur textile emploie environ 25% de la population active mais n'est plus un secteur aussi dynamique que le tourisme qui est devenu la source principale de devises étrangères.

Le secteur tertiaire, y compris le tourisme et les services financiers, contribue environ à la moitié du PIB.


Commerce extérieur

La Thaïlande est une économie émergente, qui est très dépendante des exportations. Celles-ci comptent pour plus des deux tiers du PIB. La Thaïlande est très ouverte au commerce international et est un membre actif de l'ASEAN. Ses trois principaux partenaires à l'exportation sont les États-Unis, le Japon et la Chine. Les biens principalement exportés sont les produits électriques et électroniques, les machines, les véhicules, le caoutchouc et les plastiques. Ses trois principaux partenaires à l'importation sont le Japon, la Chine et les États-Unis. La Thaïlande importe principalement des équipements électriques et électroniques, des carburants minéraux et du pétrole, des machines, du fer et de l'acier et des plastiques. En 2008, la Thaïlande a affiché une balance commerciale excédentaire. Cependant, dans le contexte de la crise économique internationale, les exportations ont baissé à un rythme annuel à deux chiffres depuis le début de l'année 2009.

 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. kayos 20/04/2010

cool

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

FaranGset.com le site des français en Thaïlande vous souhaites une bonne d'année 2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site