Bangkok Paris
Sawadee kap Farangset Bonne fête a tous 2015 MIKEE VOUS SOUHAITES LE MEILLEURS ,passez de bonne vacance en Thailande Une Boulangerie française a chaloklum mikee bakery kohpan gan salut a tous carin soso david mr Toui FULLMOON PARTY LE 6/25/31 decembre.
i

Le livret du Français à l'étra


 

Livret du Français à l'Etranger 

 

 

Ministère des Affaires étrangères et européennes Maison des Français de l'étranger 

Téléphone: 01.43.17.60.49 

Courriel: mfe@mfe.org 

Internet: http://www.mfe.org 

 

 

Sommaire 

 

AVERTISSEMENT...................................................................................................................................................1 

INTRODUCTION...............................................................................................................................................1 

 

 

CHAPITRE 1 - L'ETABLISSEMENT DANS LE PAYS DE RESIDENCE...................................................................1 

 

 

QUELQUES CONSEILS AVANT LE DEPART......................................................................................................5 

BIEN PREPARER SON DEPART - CONSEILS ET FORMALITES..............................................................5 

LES FORMALITES AVANT LE DEPART A L'ETRANGER................................................................................8 

 

 

FISCALITE - FORMALITES L'ANNEE DU DEPART ET LES ANNEES SUIVANTES...........................10 

 

 

COMPTE BANCAIRE.....................................................................................................................................11 

DEMENAGEMENT - DEPART DE FRANCE...............................................................................................11 

PASSEPORT.....................................................................................................................................................11 

VISA POUR SE RENDRE A L'ETRANGER...................................................................................................12 

LEGALISATION DE DOCUMENTS...............................................................................................................14 

PREVENTION MEDICALE - SITUATION SANITAIRE.............................................................................14 

COMITE D'INFORMATIONS MEDICALES (CIMED).................................................................................16 

ANIMAUX DOMESTIQUES - DEPART DE FRANCE................................................................................19 

FISCALITE - FORMALITES L'ANNEE DU DEPART ET LES ANNEES SUIVANTES...........................19 

LE ROLE DES SERVICES ADMINISTRATIFS FRANCAIS A L'ETRANGER.................................................21 

AMBASSADE - CONSULAT.........................................................................................................................21 

INSCRIPTION AU REGISTRE DES FRANCAIS ETABLIS HORS DE FRANCE.......................................21 

GUICHET D'ADMINISTRATION ELECTRONIQUE....................................................................................21 

DELIVRANCE DE DOCUMENTS D'IDENTITE ET DE VOYAGE.............................................................22 

PASSEPORT.....................................................................................................................................................22 

CARTE NATIONALE D'IDENTITE SECURISEE.........................................................................................23 

VOL ET PERTE DE DOCUMENTS A L'ETRANGER...................................................................................23 

PASSEPORT.....................................................................................................................................................23 

ETAT CIVIL.....................................................................................................................................................24 

ETAT CIVIL - TRANSCRIPTION D'ACTES.................................................................................................24 

ETAT CIVIL - TRANSCRIPTION D'ACTES.................................................................................................25 

ACTES NOTARIES.........................................................................................................................................25 

JOURNEE D'APPEL DE PREPARATION A LA DEFENSE..........................................................................25 

 

 

LES AUTRES ATTRIBUTIONS.....................................................................................................................25 

AIDE AUX PERSONNES HANDICAPEES OU AGEES...............................................................................26 

RAPATRIEMENT............................................................................................................................................26 

RAPATRIEMENT SANITAIRE......................................................................................................................27 

PENSIONS ALIMENTAIRES - VERSEMENT A L'ETRANGER.................................................................27 

PACTE CIVIL DE SOLIDARITE (PACS).......................................................................................................27 

AIDE AUX PERSONNES HANDICAPEES OU AGEES...............................................................................28 

CERTIFICATS DIVERS..................................................................................................................................30 

AMBASSADE - CONSULAT.........................................................................................................................30 

LA PROTECTION DES RESSORTISSANTS FRANCAIS...................................................................................30 

INTRODUCTION.............................................................................................................................................30 

ARRESTATION - INCARCERATION...........................................................................................................31 

ACCIDENT GRAVE - MALADIE - DECES.................................................................................................32 

AGRESSION - ATTENTAT...........................................................................................................................32 

INTRODUCTION.............................................................................................................................................32 

LA REGLEMENTATION LOCALE.......................................................................................................................33 

PERMIS DE SEJOUR - PERMIS DE TRAVAIL............................................................................................34 

DOMICILE FISCAL.........................................................................................................................................36 

PERMIS DE CONDUIRE FRANCAIS - ECHANGE A L'ETRANGER........................................................37 

PERMIS DE SEJOUR - PERMIS DE TRAVAIL............................................................................................37 

LA REPRESENTATION DES FRANCAIS RESIDANT A L'ETRANGER..........................................................37 

ASSEMBLEE DES FRANCAIS DE L'ETRANGER ET SENATEURS.........................................................37 

ASSEMBLEE DES FRANCAIS DE L'ETRANGER ET SENATEURS.........................................................43 

ASSOCIATIONS DE FRANCAIS A L'ETRANGER......................................................................................43 

Sommaire 

CHAPITRE 2 - L'EMPLOI, LE VOLONTARIAT ET LES STAGES A L'ETRANGER..........................................43 

iNTRODUCTION...................................................................................................................................................43 

RECHERCHER UN EMPLOI................................................................................................................................45 

EMPLOIS A L'ETRANGER PROPOSES PAR LES INSTITUTIONS FRANCAISES..................................46 

EMPLOI DANS UNE ORGANISATION INTERNATIONALE.....................................................................48 

EMPLOI - DIVERS EMPLOYEURS FRANCAIS..........................................................................................49 

EMPLOI - ACCORDS BILATERAUX D'ECHANGES DE JEUNES PROFESSIONNELS.........................49 

SEJOUR AU PAIR A L'ETRANGER...............................................................................................................51 

EMPLOI - ORGANISMES POUVANT CONSEILLER OU ORIENTER......................................................52 

EMPLOI SAISONNIER - ORGANISMES......................................................................................................53

 OMITES CONSULAIRES POUR L'EMPLOI ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE

 (CCPEFP)..................................................................................................................................................54 

VISA VACANCES-TRAVAIL........................................................................................................................56 

EMPLOIS A L'ETRANGER PROPOSES PAR LES INSTITUTIONS FRANCAISES..................................59 

BENEVOLAT - VOLONTARIAT A L'ETRANGER......................................................................................61 

SERVICE VOLONTAIRE EUROPEEN (SVE)...............................................................................................61 

LES STAGES A L'ETRANGER.............................................................................................................................63 

STAGES - ORGANISMES.............................................................................................................................64 

STAGES DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES.....................................65 

PROGRAMMES DE MOBILITE DE L'UNION EUROPEENNE...................................................................68 

sTAGES - ORGANISMES.............................................................................................................................68 

CHAPITRE 3 - LA PROTECTION SOCIALE...............................................................................................................68 

PROTECTION SOCIALE DES SALARIES...........................................................................................................83 

La protection sociale française transposée à l'international...............................................................................86 

PROTECTION SOCIALE DES TRAVAILLEURS NON-SALARIES..........................................................88 

PROTECTION SOCIALE DES RETRAITES EXPATRIES...........................................................................90 

PROTECTION SOCIALE DES AUTRES CATEGORIES D'ASSURES........................................................90 

PROTECTION CONTRE LA PERTE D'EMPLOI.................................................................................................99 

CHOMAGE - PROTECTION CONTRE LA PERTE D'EMPLOI................................................................101 

CONJOINT D'EXPATRIE - DROIT AU CHOMAGE EN CAS DE DEMISSION LEGITIME..................110 

CHOMAGE - PROTECTION CONTRE LA PERTE D'EMPLOI................................................................112 

CARTE EUROPEENNE D'ASSURANCE MALADIE..................................................................................112 

CHAPITRE 4 - LA FISCALITE....................................................................................................................................112 

FISCALITE DANS LES PAYS AYANT CONCLU UNE CONVENTION FISCALE AVEC LA FRANCE....116 

Liste des pays et territoires avec lesquels la France a passé une convention fiscale...................................121 

FISCALITE DANS LES PAYS SANS CONVENTION FISCALE AVEC LA FRANCE............................121 

LES REGIMES SPECIFIQUES............................................................................................................................122 

FISCALITE - SALARIES ENVOYES A L'ETRANGER PAR LEUR EMPLOYEUR ETABLI EN

FRANCE..................................................................................................................................................123 

FISCALITE - AGENTS DE L'ETAT EMPLOYES A L'ETRANGER..........................................................125 

FISCALITE - SALARIES ENVOYES A L'ETRANGER PAR LEUR EMPLOYEUR ETABLI EN

FRANCE..................................................................................................................................................125 

CHAPITRE 5 - LA SCOLARISATION........................................................................................................................125 

L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE..........................................................................................125 

SCOLARISATION - LES ETABLISSEMENTS FRANCAIS DU PRIMAIRE ET DU SECONDAIRE

A L'ETRANGER.....................................................................................................................................126 

FRANCAIS LANGUE MATERNELLE (FLAM)..........................................................................................126 

SCOLARISATION - ENSEIGNEMENT A DISTANCE (CNED)................................................................127 

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE DES FRAIS DE SCOLARITE A L'ETRANGER........127 

BACCALAUREAT A L'ETRANGER............................................................................................................128 

SCOLARISATION - LES ETABLISSEMENTS FRANCAIS DU PRIMAIRE ET DU SECONDAIRE

 A L'ETRANGER.....................................................................................................................................128 

Sommaire 

CHAPITRE 5 - LA SCOLARISATION 

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR..........................................................................................................................128 

BOURSES D'ETUDES A L'ETRANGER.......................................................................................................129 

BOURSES D'ETUDES A L'ETRANGER.......................................................................................................129 

LA SCOLARISATION EN FRANCE...................................................................................................................138 

INTERNATS EN FRANCE............................................................................................................................139 

PROTECTION SOCIALE - COUVERTURE MALADIE DES ENFANTS SCOLARISES EN 

FRANCE..................................................................................................................................................149 

INTERNATS EN FRANCE............................................................................................................................149 

ANNEXES.........................................................................................................................................................................149 

UNION EUROPEENNE ET ESPACE ECONOMIQUE EUROPEEN (PAYS)...................................................149 

Les Etats membres de l'Union européenne (UE) sont les suivants: ................................................................title 

ZONE EURO (PAYS)....................................................................................................................................title 

CHAPITRE 1 - L'ETABLISSEMENT DANS LE PAYS DE 

RESIDENCE 

QUELQUES CONSEILS AVANT LE DEPART 

BIEN PREPARER SON DEPART - CONSEILS ET FORMALITES 

La fiscalité 

Le départ à l'étranger entraîne en général (sauf cas particulier des fonctionnaires ou de la famille restant en France, par 

exemple) le transfert du domicile fiscal dans le pays d'accueil et l'imposition comme non-résident. Il vous appartient de 

communiquer votre nouvelle adresse à l'étranger au centre des impôts qui vous a envoyé le dernier avis d'imposition. 

L'année qui suit votre départ 

Vous adresserez au même centre des impôts votre déclaration. Cette déclaration comprendra les revenus perçus pendant 

l'année entière (les revenus perçus avant le départ sur l'imprimé n°2042 et, le cas échéant, les revenus de source française 

perçus après le départ sur l'imprimé n°2042-NR). Ce centre transférera votre dossier fiscal et votre déclaration au centre 

des impôts des non-résidents (CINR). Ce dernier établira votre imposition sur le revenu. 

Les années suivantes 

La déclaration annuelle d'impôt sur le revenu (modèle 2042) doit être souscrite au centre des impôts des non-résidents 

avec les revenus de source française uniquement : 

Centre des impôts des non-résidents (CINR) 

TSA 10010 - 10 rue du centre - 93465 Noisy le Grand Cedex 

Téléphone : 01 57 33 83 00 ou 33 1 57 33 83 00 depuis l'étranger 

Télécopie : 01 57 33 82 66 ou 33 1 57 33 82 66 depuis l'étranger 

Courriel : nonresidents@dgi.finances.gouv.fr - Internet : www.impots.gouv.fr Rubrique "Particuliers > Vos 

préoccupations > Vivre hors de France". 

Le paiement de vos impôts 

Si vous avez déclaré vos revenus auprès du centre des impôts dont dépend votre foyer en France, le paiement doit être 

effectué à votre trésorerie habituelle. 

Si vous avez déclaré vos revenus auprès du centre des impôts des non-résidents, vous devez payer à la Trésorerie des 

non-résidents : 

Trésorerie des non-résidents (TNR) 

10 rue du centre - 93465 Noisy le Grand Cedex 

Téléphone : 01 57 33 83 00 ou 33 1 57 33 83 00 depuis l'étranger 

Télécopie : 01 57 33 90 31 ou 33 1 57 33 90 31 depuis l'étranger 

Courriel : nonresidents@dgi.finances.gouv.fr - Internet : www.impots.gouv.fr Rubrique "Particuliers > Vos 

préoccupations > Vivre hors de France". 

Pour en savoir plus 

 Consultez notre rubrique "fiscalité" ; 

· Le site Internet des impôts : www.impots.gouv.fr Rubrique "Particuliers > Vos préoccupations > Vivre hors de 

France". 

CHAPITRE 1 - L'ETABLISSEMENT DANS LE PAYS DE RESIDENCE 

Les douanes 

Vous transférez votre résidence : 

Dans un État membre de l'Union européenne 

Vous n'avez pas de formalités douanières à accomplir. 

Les états membres de l'Union européenne sont les suivants : 

Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, 

Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, 

Royaume Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède. 

Dans un pays n'appartenant pas à l'Union européenne 

Vous devez fournir au service des douanes : 

· un inventaire détaillé, estimatif, daté et signé de tous vos biens (mobilier, véhicule, etc.) en double exemplaire ; 

· tout document justifiant le transfert de résidence (passeport, contrat de travail, etc.). 

Dans tous les cas de transfert de résidence au sein de l'Union européenne ou vers un pays situé hors de l'Union 

européenne, la sortie de France de certains biens est soumise à l'accomplissement de formalités particulières : armes et 

munitions, espèces de la faune et de la flore menacées d'extinction, biens culturels, etc. 

Transferts de moyens de paiement 

Lors de votre sortie de France, vous devez déclarer au service des Douanes les sommes, titres ou valeurs que vous 

transportez et dont le montant est égal ou supérieur à 10 000 euros. 

Pour toute information complémentaire 

· Maison des Français de l'étranger - Bureau des Douanes 

57 boulevard des Invalides - bureau 2265 - 75007 Paris 

Téléphone : 01 53 69 38 10 . Courriel : douanes@mfe.org 

 Consultez notre rubrique sur les douanes ; 

· Site Internet des douanes françaises : www.douane.gouv.fr Rubrique "Particuliers". 

L'automobile 

Si vous exportez un véhicule automobile, munissez-vous des documents suivants : 

· Carte grise ; 

· Permis de conduire ; 

· Carte internationale d'assurance (renseignez-vous sur sa validité selon le pays où vous vous rendez). 

Pour toute information complémentaire 

Maison des Français de l'étranger - Bureau des Douanes 

57 boulevard des Invalides - bureau 2265 - 75007 Paris 

Téléphone : 01 53 69 38 10 . Courriel : douanes@mfe.org 

Votre protection sociale 

Avant le départ, il est très important de vous préoccuper de votre protection sociale et de celle de votre famille. 

BIEN PREPARER SON DEPART - CONSEILS ET FORMALITES 

La protection sociale concerne : 

· les remboursements des frais de maladie, maternité, hospitalisation, etc. ; 

· la prise en charge des accidents du travail ; 

· la retraite (sécurité sociale et complémentaire) ; 

· l'assurance chômage ; 

· l'assistance rapatriement sanitaire. 

Vous devez prendre en compte : 

· Votre statut. Au regard de l'administration française, vous allez entrer dans l'un des 2 cas suivants : soit vous êtes 

détaché(e), soit vous êtes expatrié(e). 

* Détaché(e), vous continuez de cotiser au régime français de sécurité sociale, de retraite et d'assurance chômage. 

* Expatrié(e), vous êtes dans l'obligation de cotiser au régime de protection sociale du pays d'accueil. Vous 

pouvez compléter votre couverture sociale par une adhésion à la Caisse des Français de l'étranger. 

· Les conventions de sécurité sociale existant entre votre pays d'accueil et la France. Les pays de l'Union 

européenne disposent d'un règlement communautaire spécifique. 

· La protection sociale du pays d'accueil, obligatoire si vous êtes expatrié(e). 

· Les coûts médicaux locaux. 

Pour toute information complémentaire 

· Maison des Français de l'étranger - Protection sociale 

57 boulevard des Invalides - bureau 2263 - 75007 Paris 

Téléphone : 01 53 69 38 15 . Courriel : social@mfe.org 

· Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale (CLEISS) 

11 rue de la Tour des Dames - 75436 Paris cedex 09 

Téléphone : 01 45 26 33 41 - Télécopie : 01 49 95 06 50 

Site : www.cleiss.fr 

· Consultez notre rubrique sur la protection sociale. 

L'assistance sanitaire et rapatriement 

Elle vous permet d'être assuré(e) en cas de rapatriement sanitaire, maladie grave ou accident. Cette précaution est 

particulièrement recommandée lorsque l'équipement hospitalier du pays où vous allez séjourner est insuffisant. 

Pour toute information complémentaire 

· Maison des Français de l'étranger - Protection sociale 

57 boulevard des Invalides - bureau 2263 - 75007 Paris 

Téléphone : 01 53 69 38 15 . Courriel : social@mfe.org 

· Consultez notre rubrique sur le rapatriement sanitaire. 

Les visas 

Pour entrer dans la plupart des pays, le passeport doit être revêtu d'un visa délivré par l'ambassade ou le consulat étranger 

établi en France. La validité du passeport doit excéder la date d'expiration du visa demandé. 

Prenez contact à temps avec les services consulaires étrangers en France pour disposer des délais nécessaires à la 

production des documents demandés (selon les pays, formulaire, photographie, extrait de casier judiciaire, relevé 

bancaire, billet de transport aller et retour, etc.). 

Pour en savoir plus, consultez notre rubrique sur les passeports et les visas. 

BIEN PREPARER SON DEPART - CONSEILS ET FORMALITES 

Les documents d'identité 

Dans les pays de l'Union européenne, vous devez voyager avec une carte nationale d'identité ou un passeport. 

Dans les autres pays, vous devez présenter un passeport. 

L'enfant mineur qui voyage avec ses parents doit être muni de sa carte d'identité (pays de l'Union européenne) ou de 

son passeport (autre pays) s'il n'est pas inscrit sur celui de ses parents. Attention : dans certains pays, l'inscription des 

enfants sur le passeport des parents n'est pas reconnue. Dans ce cas, chacun, y compris un enfant en bas âge, doit être 

titulaire d'un passeport individuel. 

L'enfant mineur qui voyage sans ses parents, avec sa carte d'identité (pays de l'Union européenne), doit également être 

muni d'une autorisation parentale de sortie du territoire (à souscrire à la mairie ou au Consulat de France). 

 

En aucun cas, le mineur voyageant seul ne peut utiliser le passeport de ses parents sur lequel il est inscrit. Il doit 

impérativement être muni d'un document à son nom (carte d'identité ou passeport). 

Les vaccinations 

Des vaccinations sont nécessaires et parfois obligatoires pour des séjours à l'étranger. Même non obligatoires, elles sont 

utiles pour vous protéger contre des maladies graves. Il est important de vous informer assez longtemps avant votre départ 

sur ce qui est recommandé selon votre destination. 

Exigée à l'entrée de certains pays, la vaccination contre la fièvre jaune doit figurer sur un carnet de type international. Elle 

ne peut être pratiquée que dans les centres agréés par le ministère de la Santé. Vous trouverez toutes les informations 

utiles (vaccinations recommandées, liste des centres de vaccination) aux adresses suivantes : 

· Comité d'informations médicales (CIMED) 

Téléphone : 01 43 17 84 54 . www.cimed.org 

 

· Institut Pasteur 

209-211 rue de Vaugirard - 75015 Paris 

Téléphone : 08 90 71 08 11 - Internet : www.pasteur.fr/externe 

 

 

Pour en savoir plus, consultez notre rubrique sur les questions de santé. 

 

La prévention du paludisme 

 

Le paludisme est une maladie grave transmise par des moustiques, très répandue en zone tropicale. Aucun vaccin n'étant 

encore disponible, des médicaments doivent être pris à titre préventif. Il est également important de se protéger contre les 

piqûres de moustiques (moustiquaire, produit répulsif). 

 

N'hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou dans un centre de vaccinations internationales. 

 

Pour toutes informations complémentaires 

· Comité d'informations médicales (CIMED) 

Tél. : 01 43 17 84 54 . www.cimed.org 

Les animaux 

La préparation d'un départ avec son animal de compagnie se fait en plusieurs étapes et les formalités à accomplir avant le 

départ de France diffèrent selon que le pays de destination est situé hors ou au sein de l'Union européenne : 

BIEN PREPARER SON DEPART - CONSEILS ET FORMALITES 

· Certains pays réglementent l'entrée des animaux sur leur territoire (permis d'importation, quarantaine, 

interdiction). Pour connaître les conditions exactes, vous prendrez contact en premier lieu avec l'ambassade du 

pays étranger en France (coordonnées disponibles sur notre site à la rubrique "Annuaires") ; 

· D'une manière générale, les documents sanitaires demandés doivent être établis par votre vétérinaire, 

· puis être visés par la Direction départementale des services vétérinaires (DDSV) du département où ces 

documents ont été établis. 

· Enfin, certains pays exigent que les documents soient légalisés (Service des légalisations du ministère des 

Affaires étrangères et européennes : 57 boulevard des Invalides - Téléphone : 01 53 69 38 28 / 01 53 69 38 29). 

Prévoyez un délai d'au moins dix jours pour établir toutes les formalités (voire plusieurs mois pour les pays exigeant une 

quarantaine). 

Quel que soit le pays de destination, les chiens et les chats doivent être identifiés et munis de leur passeport sanitaire, de 

leurs certificats de vaccination antirabique et de bonne santé, en prenant garde aux délais de validité. 

Pour en savoir plus, consultez notre rubrique sur l'exportation des animaux de compagnie. 

avant de quitter la France, renseignez-vous sur les conditions de votre retour en France avec votre animal, auprès des 

administrations suivantes. Les conditions varient selon le pays de provenance de l'animal : 

· ministère de l'Agriculture : www.agriculture.gouv.fr Rubrique "Ressources > Santé et protection des animaux > 

Animaux de compagnie > Transport" ; 

· votre DDSV. Pour en connaître l'adresse : www.agriculture.gouv.fr Rubrique Ministère > Organigrammes > 

Services déconcentrés > Département "; 

· ou bien votre Préfecture. 

Pour votre sécurité 

N'oubliez pas de consulter la rubrique " Conseils aux voyageurs " sur le site du ministère des Affaires étrangères et 

européennes : www.diplomatie.gouv.fr/ et le guide " Etre victime à l'étranger. Quels droits et actions ? Quelles 

spécificités ? ". Ce guide est disponible sur le site Internet du ministère des Affaires étrangères et européennes 

(www.diplomatie.gouv.fr Rubrique " conseils aux voyageurs > fiches thématiques > victimes à l'étranger " ) et sur celui 

du ministère de la Justice (www.justice.gouv.fr Rubrique " aide aux victimes > victime de faits à l'étranger ". 

LES FORMALITES AVANT LE DEPART A L'ETRANGER 

FISCALITE - FORMALITES L'ANNEE DU DEPART ET LES ANNEES SUIVANTES 

Lorsque vous transférez votre domicile hors de France, vous êtes soumis, l'année du départ, à des modalités particulières 

d'imposition et vous devez accomplir certaines formalités. 

Le départ à l'étranger entraîne le transfert du domicile fiscal dans le pays d'accueil et l'imposition comme non-résident. 

Les formalités à accomplir au départ de France 

Depuis 2005, il n'y a plus de formalités à accomplir l'année du transfert du domicile à l'étranger. 

Toutefois, les impôts directs (impôt sur le revenu, impôts fonciers, etc.) déjà mis en recouvrement avec l'envoi d'un avis 

d'imposition, sont immédiatement exigibles, de même que les impositions en cours. 

L'imposition immédiate des plus-values sur les droits sociaux a été supprimée depuis le 1er janvier 2005. Vous ne devez 

donc plus souscrire de déclaration à ce titre. 

BIEN PREPARER SON DEPART - CONSEILS ET FORMALITES 

Au centre des impôts de votre domicile en France 

Avant votre départ, il est conseillé de signaler votre déménagement à votre centre des impôts. En communiquant le plus 

tôt possible votre nouvelle adresse à l'étranger aux services fiscaux, vous serez assuré de recevoir votre imprimé de 

déclaration de revenus l'année suivante à votre nouvelle adresse. De plus, l'administration vous confirmera les impositions 

exigibles à l'occasion du départ. 

A la trésorerie du lieu de votre domicile 

Le déménagement à l'étranger entraîne l'exigibilité immédiate des impôts dus à la trésorerie de votre ancien domicile. 

Un plan de règlement de l'impôt peut être envisagé si vous présentez des garanties suffisantes (par exemple : caution de 

l'employeur, caution hypothécaire). 

L'obtention d'un quitus fiscal vous assure la régularité de votre situation fiscale. 

L'année suivant le départ de France 

L'année suivant votre départ, à défaut de pouvoir déclarer par Internet, vous adresserez vos déclarations de revenus 

pour l'année entière auprès de votre service des impôts habituel (et à la date habituelle, à savoir le 31 mai). Ce service 

transmettra votre déclaration au Centre des Impôts des Non-Résidents pour traitement. 

Inscrivez sur cette déclaration les revenus que vous avez perçus du 1er janvier à la date de votre départ et indiquez les 

revenus de source française que vous avez perçus après le départ de France sur l'imprimé 2042 NR. Ces imprimés sont 

téléchargeables sur le site www.impots.gouv.fr. 

Les impôts locaux 

Durant votre séjour à l'étranger, vous restez redevables des impôts locaux (taxe d'habitation et taxe foncière et, s'il y a 

lieu, taxe sur les locaux vacants) relatifs aux biens immobiliers dont vous disposez ou que vous possédez (ces impôts sont 

gérés par les centres des impôts du lieu de situation des immeubles). 

Les modalités d'imposition 

L'année suivant le départ de France 

Si vous ne percevez plus de revenus de source française ou si vous ne disposez plus d'habitation en France après le 

transfert de votre domicile à l'étranger, vous serez imposé en France l'année de votre départ sur : 

· l'ensemble des revenus perçus du 1er janvier à la date de votre départ ; 

· tous les revenus acquis avant le départ. 

Si vous percevez des revenus de source française ou si vous disposez d'une habitation en France après le transfert de votre 

domicile à l'étranger, vous serez imposé en France l'année de votre départ sur : 

· l'ensemble des revenus perçus du 1er janvier à la date de votre départ ; 

· tous les revenus acquis avant le départ ; 

· les revenus de source française perçus après votre départ. 

Les années suivantes 

Si vous restez titulaire de revenus de source française après votre départ à l'étranger, vous devrez adresser les années 

suivantes au centre des impôts des non-résidents (CINR), dans les délais applicables aux contribuables domiciliés hors de 

France (voir ci-dessous), une déclaration n°2042 mentionnant exclusivement les revenus de source française perçus après 

le départ à l'étranger. 

 

A noter que vous pouvez déclarer vos revenus en ligne sur le site www.impots.gouv.fr. 

 

Pour les non-résidents en France, les délais de dépôt de la déclaration sont fonction du lieu du domicile : 

 

FISCALITE - FORMALITES L'ANNEE DU DEPART ET LES ANNEES SUIVANTES 

 

 

· 30 juin pour l'Europe, les pays du littoral méditerranéen, l'Amérique du Nord et l'Afrique ; 

· 15 juillet pour l'Amérique centrale et du Sud, l'Asie (sauf pays du littoral méditerranéen), l'Océanie et les autres 

pays. 

Centre des impôts des non-résidents (CINR) 

 

L'administration fiscale a mis en place une cellule d'accueil et d'information des contribuables résidant à l'étranger. Cette 

cellule est chargée de renseigner les contribuables sur leurs obligations fiscales lors du départ et du retour en France et 

durant leur séjour à l'étranger. Elle répond également aux demandes d'information relatives à l'application de la fiscalité 

en France et des conventions conclues par notre pays. 

 

Centre des impôts des non-résidents (CINR) 

TSA 10010 - 10 rue du Centre - 93465 Noisy le Grand cedex 

Téléphone : 01 57 33 83 00 - Télécopie : 01 57 33 83 50 

Courriel : nonresidents@dgi.finances.gouv.fr 

 

Le paiement de vos impôts 

 

Si vous avez déclaré vos revenus auprès du centre des impôts dont dépend votre foyer en France, le paiement doit être 

effectué à votre trésorerie habituelle. 

 

Si vous avez déclaré vos revenus auprès du centre des impôts des non-résidents (CINR), vous devez payer à la Trésorerie 

des non-résidents : 

 

Trésorerie des non-résidents (TNR) 

 

10 rue du Centre - 93465 Noisy le Grand cedex 

Téléphone : 01 57 33 83 00 - Télécopie : 01 57 33 90 31 

Courriel : nonresidents@dgi.finances.gouv.fr 

 

Vous possédez un compte bancaire en France 

 

Vous pouvez payer : 

 

· de préférence par paiement direct en ligne pour gagner du temps. 

· par mensualisation, si vous souhaitez étaler sur l'année les paiements de vos impôts pour mieux gérer votre 

budget ; 

· par prélèvement à l'échéance, si vous préférez continuer de payer aux échéances habituelles et bénéficier d'un 

avantage de trésorerie. 

Vous ne possédez pas de compte bancaire en France 

 

Vous pouvez payer par virement auprès de la trésorerie des résidents (TNR). 

 

Les modes de paiement classiques sont également à votre disposition : TIP (signé et accompagné d'un RIB la première 

fois) et chèque (à l'ordre du Trésor public). 

 

Les coordonnées bancaires de la trésorerie des non résidents sont les suivantes : 

 

N° IBAN RIB 

 

FR76-3000-1000-6400-0000-9086-90330001-00064-64880000000-26 

Rajouter l'identifiant SWIFT de la Banque 

de 

France : BDFEFRPP 

Attention : veillez à mentionner les 

références 

de votre paiement (Nom, prénom, 

 

FISCALITE - FORMALITES L'ANNEE DU DEPART ET LES ANNEES SUIVANTES 

 

 

référence de l'avis 

d'imposition) 

 

Si votre impôt est supérieur à 50 000 euros, vous devez obligatoirement payer par paiement direct en ligne, par 

mensualisation, par prélèvement à l'échéance ou par virement (pour les comptes bancaires domiciliés en France) à la 

trésorerie des non résidents. 

 

Cas particuliers 

 

· Vous êtes mensualisé et vous recevez une demande d'acompte provisionnel : renvoyez l'avis d'acompte 

provisionnel à la trésorerie qui vous l'a adressé en indiquant le numéro d'adhérent à la mensualisation et l'adresse 

de la trésorerie qui gère votre contrat. Ce contrat reste en vigueur. 

· Vous recevez une demande d'acompte provisionnel (ou vous continuez d'être prélevé mensuellement) alors que 

vous n'êtes plus imposable en France : ne tenez pas compte de cette demande. Si vous êtes mensualisé demandez, 

par écrit, la résiliation de votre contrat. Cette résiliation peut être effectuée par Internet sur notre site. 

· Vous recevez une lettre de rappel alors que vous avez réglé l'impôt avant la date limite de paiement : votre 

éloignement peut expliquer que le règlement de l'impôt soit reçu après cette date limite. Il faut, en effet, tenir 

compte des délais postaux. Si vous avez payé avant la date limite, la lettre de rappel est sans objet. 

· Vous recevez un avis d'imposition alors que les acomptes provisionnels viennent de vous être remboursés. C'est le 

cas lorsque vos revenus sont taxés tardivement. Réglez la totalité de l'impôt directement à la trésorerie indiquée 

sur cet avis. 

Pour en savoir plus 

 

Pour vous renseigner sur votre situation fiscale à l'égard de la France, vous pouvez consulter le site www.impots.gouv.fr 

Rubrique Particuliers > Vos préoccupations > Vivre hors de France 

 

Dernière mise à jour : 02/05/2008. 

 

COMPTE BANCAIRE 

 

En France 

 

Quelques semaines avant votre départ de France, vous devrez informer votre banque de votre changement de résidence, à 

la fois pour remplir certaines obligations légales, organiser votre vie bancaire à l'étranger et être informé des 

conséquences de la réglementation sur vos comptes et placements. 

 

Si vous devenez non-résident fiscal français, vous devez déclarer votre changement de statut fiscal à votre banque, ainsi 

qu'à tous les établissements teneurs de vos comptes. Votre compte actuel devient alors un compte de non-résident. Ce 

statut a des conséquences sur le régime fiscal de vos placements et sur les produits d'épargne que vous pourrez 

conserver. En effet, certains d'entre eux ne peuvent être détenus par des personnes non fiscalement domiciliées en 

France. A noter qu'en tant que non-résident vous pouvez être imposé en France sur vos revenus de source française, 

notamment sur les revenus de votre épargne. Les modalités d'imposition de ces revenus sont fonction de l'existence ou pas 

d'une convention fiscale entre la France et votre pays de résidence. 

 

Les placements suivants peuvent être conservés : les comptes sur livret bancaire, les livrets A et B, les plans d'épargne 

populaire, les plans d'épargne logement, les comptes épargne logement, les comptes titres, les contrats d'assurance vie et 

les contrats de capitalisation. Renseignez-vous auprès de votre banque, voire de votre assureur pour les contrats 

d'assurance vie, sur la fiscalité appliquée aux placements que vous conserverez en France. 

 

Les produits d'épargne suivants doivent être fermés : les plans d'épargne en actions, les livrets de développement 

durable (ex-Codevi), les livrets jeunes et les livrets d'épargne populaire. 

 

Vous avez tout intérêt à conserver un compte en euros en France. Il vous sera utile : 

 

· à votre arrivée à l'étranger pour faire face aux premières dépenses car vous ne pourrez disposer immédiatement 

d'un compte dans une banque locale ou d'une carte de paiement ; 

· par la suite, pour faire face aux paiements que vous devrez continuer à assurer en France ; 

· lors de vos séjours en France. 

FISCALITE - FORMALITES L'ANNEE DU DEPART ET LES ANNEES SUIVANTES 

 

 

Vous pouvez également ouvrir un compte en devises qui pourra recevoir une partie de vos revenus dans la devise de votre 

pays de résidence, à condition que cette devise soit convertible et librement transférable. 

 

A l'étranger 

 

Il vous faut être vigilant sur la fiabilité et la sécurité des établissements bancaires de certains pays. Si vous avez le 

moindre doute, vous pourrez consulter un établissement bancaire spécialisé pour les expatriés. 

 

Dans le pays de résidence, il est souvent nécessaire d'ouvrir un compte bancaire en monnaie locale et, si la législation du 

pays le permet, en devises, afin de régler les dépenses sur place et d'y domicilier votre salaire. 

 

Il est conseillé de se renseigner, avant le départ de France, auprès de votre banque sur les points suivants : 

 

· les particularités du système bancaire du pays d'accueil ; 

· les documents à fournir pour ouvrir un compte dans le pays de résidence (pièce d'identité, justificatif de domicile, 

permis de séjour, lettre de recommandation de votre banque en France, etc.), pour obtenir un chéquier, une carte 

bancaire ou une carte de retrait d'espèces ; 

· si votre banque dispose d'un réseau international, renseignez-vous sur l'existence d'une filiale dans le pays de 

résidence auprès de laquelle vous pourrez ouvrir un compte " particulier ". Si tel n'est pas le cas, votre banque 

pourra éventuellement vous recommander une banque correspondante locale qui est en même temps son 

partenaire habituel ; 

· les frais et les conditions de transferts de fonds de la France vers l'étranger. 

1er cas : vous vous installez dans un pays faisant partie de l'Union européenne ou de l'Espace économique 

européen ou en Suisse. Depuis le 28 janvier 2008, le système unique de paiements en euro (SEPA ou Single Euro 

Payments Area) vous permet d'effectuer des virements en euro de votre compte en France vers un compte à 

l'étranger aux mêmes conditions tarifaires que pour les virements domestiques. Le montant d'un virement SEPA 

n'est pas limité. Son prix dépend des tarifs appliqués par votre banque en France. A noter que certaines banques à 

l'étranger appliquent des frais sur les virements reçus. Pour les pays n'appartenant pas à la zone euro, la banque 

assure la conversion dans sa monnaie locale à réception du virement. Cette opération de change est facturée par la 

banque aux conditions habituelles. Le délai maximum garanti est de 3 jours. Pour effectuer un virement SEPA, 

vous devez connaître le numéro de compte IBAN (International Bank Account Number), ainsi que le code banque 

BIC (Bank Identifier Code) du compte destinataire du virement. 

2ème cas : pour les virements en euros à destination d'un pays autre que ceux mentionnés ci-dessus, 

la tarification comprend généralement une commission fixe et des frais de change proportionnels à la somme 

virée. Les frais sont aussi fonction des tarifs pratiqués par votre banque, du circuit et du pays destinataire. 

 

· les frais et les conditions d'utilisation de votre carte bancaire internationale à l'étranger pour faire face, à votre 

arrivée, aux premiers frais. A noter que, depuis le 1er juillet 2002, les opérations (retraits, paiements) effectuées 

en euros dans un pays de l'Union européenne avec une carte bancaire internationale établie en France sont 

gratuites. En revanche, dans les autres pays, les opérations effectuées avec votre carte bancaire comportent 

généralement une commission fixe et des frais de change proportionnels au montant retiré ou payé. En fonction 

de vos besoins sur place, il sera peut-être utile de demander, auprès de votre banque, une augmentation des 

plafonds de retraits d'espèces et de paiements pour votre carte. 

Pour en savoir plus 

 

· Site Internet " les clés de la banque " de la Fédération bancaire française : www.lesclesdelabanque.com Rubriques 

" projets > le déménagement > à l'étranger " et " mini-guides "; 

· Observatoire des coûts d'envoi d'argent à l'étranger de l'Agence française de développement : 

www.envoidargent.org . Ce site ne propose pour l'instant que des informations sur les Comores, le Mali le Maroc, 

le Sénégal et la Tunisie ; 

· Le site Internet de votre banque (certains sites disposent de produits et de documentation adaptés aux expatriés ) ; 

· Vous pouvez également consulter les conventions fiscales sur le site Internet du ministère du Budget, des 

Comptes publics et de la Fonction publique : www.impots.gouv.fr Rubrique "documentation > international > 

l'actualité des conventions fiscales ". 

· Vous pouvez contacter le Centre des impôts des non-résidents (CINR) pour connaître les modalités d'imposition 

des revenus de votre épargne 

TSA 10010 - 10 rue du Centre - 93465 Noisy le Grand Cedex 

COMPTE BANCAIRE 

 

 

Téléphone : 01 57 33 83 00 - Télécopie : 01 57 33 83 50 

Courriel : nonresidents@dgi.finances.gouv.fr 

 

 

Dernière mise à jour : 01/02/2008. 

 

DEMENAGEMENT - DEPART DE FRANCE 

 

Le transfert de résidence 

 

Vous transférez votre résidence : 

 

· Dans un État membre de l'Union européenne, vous n'avez pas de formalités douanières à accomplir. 

· Dans un pays n'appartenant pas à l'Union européenne, vous devez fournir au service des douanes : 

- l'inventaire en double exemplaire de tous les effets et biens personnels transférés (mobilier, véhicule, etc.). Cet 

inventaire doit être détaillé, estimatif, daté, paginé et signé; 

- la photocopie de votre passeport; 

- tout document justifiant le transfert de votre résidence (passeport, contrat de travail, lettre de mutation de votre 

employeur, certificat de changement de résidence délivré par les mairies, etc.). 

Dans tous les cas de transfert de résidence (intra-communautaire et vers un pays tiers), la sortie de France de certains 

biens est soumise à l'accomplissement de formalités particulières : armes et munitions, or, matières d'or et objets, produits 

et technologie à double usage, boissons et restants de cave, espèces de la faune et de la flore sauvages, biens culturels. 

Cette liste n'étant pas exhaustive, il convient de se renseigner auprès d'Info douane service. 

 

· Infos douane service 

Numéro d'appel unique du lundi au vendredi de 8 heures 30 à 18 heures : 0 811 02 44 44 (numéro payant) 

Courriel : ids@douane.finances.gouv.fr - Internet : www.douane.gouv.fr/ 

 

Vous pouvez également vous adresser à un bureau de douane ou à une direction régionale des douanes. Retrouvez 

leurs coordonnées sur www.douane.gouv.fr/ Rubrique "connaître la douane > les coordonnées des services > les 

adresses des services douaniers déconcentrés". 

 

· Brochure des douanes : " Voyagez en toute liberté! " 

· Maison des Français de l'étranger - Bureau des douanes 

57 boulevard des Invalides - 75007 Paris 

Téléphone : 01 53 69 38 10 - Courriel : douanes@mfe.org 

 

 

L'importation dans le pays d'accueil 

 

Vous pouvez éventuellement bénéficier de la franchise des impositions exigibles à l'importation dans votre pays d'accueil 

pour votre mobilier et vos biens personnels. Assurez-vous de cette possibilité avant votre départ. 

 

Renseignez-vous auprès : 

 

· du Consulat en France du pays d'accueil : rubrique " Annuaires " 

· de la Maison des Français de l'étranger - Bureau des douanes 

57 boulevard des Invalides - 75007 Paris 

Téléphone : 01 53 69 38 10 . Courriel : douanes@mfe.org 

Règle impérative : régularisez vos importations. Faute de quoi, vous risquez d'avoir des problèmes sérieux au 

moment où vous quitterez le pays définitivement. 

 

Les compagnies de transports internationaux 

 

Les compagnies de transports internationaux peuvent se charger des formalités de sortie de votre mobilier et de vos 

affaires personnelles. 

 

S'agissant d'un déménagement international, il est primordial de s'entourer d'un maximum de garanties en faisant appel à 

un professionnel disposant de certifications reconnues (marque NF Service, ISO 9002, etc.). 

 

DEMENAGEMENT - DEPART DE FRANCE 

 

 

En France, l'Association française des déménageurs internationaux (AFDI) se porte garante de la qualité des prestations 

assurées par ses membres. Elle propose au particulier des renseignements pratiques ainsi que des adresses pour organis

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. jerome et batiste 26/01/2009

yes merci pour ces info pratique et sur car j étais un peu perdu car on ma voler mon passeport dans mon bungalow erreur de ma par de l avoir laisser dans ma chambre jerome

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

FaranGset.com le site des français en Thaïlande vous souhaites une bonne d'année 2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×